Deux jours avec Edmond Baudoin à l'école... ça aide à trouver encore un intérêt à l'école. Si seulement on avait plus souvent des intervenants pareils, des artistes qui peuvent toucher comme lui !
Et puis c'était très drôle aussi. Surtout à jouer les traductrices français-anglais de cuisine, pour la nouvelle étudiante finnoise. J'ai appris plein de potins et de vieilles histoires sur les éditeurs, sur tout et rien. Un sacré bavard, Baudoin, un sacré conteur surtout !
Pour ceux qui ont l'habitude, oui, toujours, la musique, le geste, l'amour, la femme ^___^
baudoin

j'en ai profité pour croquer la princesse.
jy
Chaque fois qu'on parle de Baudoin moi je repense à une note hilarante de Boulet à ce sujet...
Waw j'aurais jamais cru réussir à retrouver une  note de Boulet dans sa production faramineuse...

Et Wood m'a trouvée la seconde ! ici