Récemment, j'ai tenté une expérience, mûæ par la curiosité, pour savoir ce que vous aimiez dans les images que je prends. 

 

C'est difficile pour moi de juger mon travail, ou son impact, parce que je suis forcément trop impliquéæ. Je vais aimer une photo qui me rappelle quelqu'un, un moment intense, un sentiment précis. Je vais aimer les photos ratées, floues, maladroites, parce qu'elles me disent quelque chose sur ce que je ressentais quand je les ai prises : ce que j'essayais de faire, ou de montrer, ou d'exprimer. Elles me parlent de la connexion que j'avais avec la personne photographiée, ou l'endroit où j'étais, avec tous les souvenirs liés - la joie, la peine, la beauté d'une situation... Mais je n'ai pas vraiment de recul. 

Nous étions là, et nous ne sommes absolument pas impartialæs. 

 

image

 

Alors j'ai demandé : dans tout mon travail (hormis les nus), quelle est votre photo ultime, préférée ? Pourquoi ? 

J'ai été raviæ par vos réponses - diverses, touchantes, surprenantes, et pas très surprenantes non plus. En effet, je ne peux pas vraiment dire que j'ai été "surprisæ" d'apprendre que vous préférez clairement les photos qui transmettent le plus d'émotion, et non pas les photos qui claquent, mises en scène, ou techniquement meilleures. Ce n'est pas une surprise que vous aimiez, par dessus tout, les photos des gens que j'aime. Je ne suis pas surprisæ, mais je suis enchantéæ

Parce que la perfection ou l'étalage technique, ce n'est pas franchement ce que je recherche. Je n'essaie pas de faire de l'esbrouffe - j'essaie de transmettre de l'émotion, et de la beauté. J'essaie de peaufiner des souvenirs intenses. J'essaie de faire des poèmes visuels. De raconter des histoires. 

 

image

 

Ce qui est surprenant par contre, ou plutôt, ce qui m'a fait chaud-au-coeur, c'est de recevoir une si belle confirmation : ces émotions, clairement, traversent les images. Et elles vous atteignent. 

Evidemment, pour moi, pour chaque image, il y a un contexte fort. Mais que quelqu'un, étrang-e-èr-e, spectateur-trice aléatoire de ces photos, sans aucune idée du contexte donné, me dise "j'ai été ému-e par cette image" - c'est précieux. 

 

image

Ça me touche tellement de voir que les images que j'aime le plus sont aussi, majoritairement, celles que vous aimez le plus ; ça me laisse à penser qu'au-delà du contexte, au delà de la distance, nous avons partagé quelque chose.

 

image

 

Je suis toujours curieuse d'entendre votre avis - à tous-tes : Quelle photo vous a vraiment frappé-e ? Laquelle vous a touché-e, plus qu'une autre ? Pourquoi ? Si vous deviez en sortir une, quelle serait votre préférée, ultime ?

 

Si vous avez suivi mon évolution en tant que photographe depuis des années, je suis encore plus curieusæ ; mais si c'est la première fois que vous voyez mon boulot, c'est tout aussi intéressant de savoir ce qui vous touche le plus, au premier abord. 

 

La majorité de mes photos sont visibles ici:

http://cargocollective.com/dwam 
https://www.flickr.com/photos/dwam/ 
http://dwamdwamdwam.tumblr.com/

 

image

photos : Sarah à Montreal, Emil à Edinburgh, Alvar en Suède, Emil&SajaRosa à Paris (film), Rue Daubenton (film), Papa au Petit-Bornand (film)